Réduire pour mieux respirer: découvrez le mode de vie inspirant de Dominick Ménard

Imaginez vivre dans la simplicité absolue : ne jamais vous casser la tête le matin pour décider quoi porter; habiter dans un petit espace douillet avec le nécessaire (et seulement le nécessaire) pour mener le mode de vie sain auquel vous aspirez; parcourir le monde, rouler, courir, voguer d’un paysage à l’autre, au gré de vos envies. 

Decluttering and breathing easier: dive into Dominick Ménard’s inspiring lifestyle

Imaginez vivre dans la simplicité absolue : ne jamais vous casser la tête le matin pour décider quoi porter; habiter dans un petit espace douillet avec le nécessaire (et seulement le nécessaire) pour mener le mode de vie sain auquel vous aspirez; parcourir le monde, rouler, courir, voguer d’un paysage à l’autre, au gré de vos envies. C’est exactement ce dont Dominick Ménard, cycliste aguerri et passionné de plein air, avait toujours rêvé. 

Aujourd’hui, Dominick vit la van life à temps plein, traversant provinces, états et pays à la recherche de nouveaux sentiers cyclables à explorer. Pour réaliser son rêve, il a fait le choix de s’en tenir à l’essentiel, notamment en matière de vêtements. Sa garde-robe est composée de quelques morceaux Parmi qui le suivent dans toutes ses aventures, des sommets de la Patagonie aux cafés de Vancouver. 


 

 

Voici son témoignage inspirant qui vous amènera  peut-être à votre tour à remettre en question vos habitudes : 

« Dans la vie, plus on a de la place, plus on en prend. Cela s’applique aussi à la garde-robe : c’est tellement facile de s’empêtrer de vêtements différents pour chaque occasion. Pourtant, malgré tous les morceaux qu’on possède, on finit le plus souvent par porter nos deux ou trois pantalons et t-shirts préférés. 

Quand j’ai fait le saut de mon condo à ma van, je me suis départi d’environ 80 % de mes affaires. J’ai dû faire des choix judicieux, tant en matière d’équipement qu’en matière de vêtements, pour maximiser mon espace et éviter de me sentir à l’étroit, mais aussi pour vivre la vie simple à laquelle j’aspirais. 

Je me suis vite rendu compte que ce qu’il me fallait, c’étaient des vêtements sobres, intemporels et multifonctions que j’allais pouvoir porter dans toutes les circonstances. Comme je suis très actif et que je parcours plusieurs kilomètres de vélo tous les jours, je devais aussi miser sur des tissus souples et confortables qui ont des propriétés anti-odeur et qui sèchent vite aussi, puisque je n’ai ni laveuse ni sécheuse.

Ce n’est pas évident de faire un tri, de dire au revoir à tant de choses accumulées au fil des ans, mais c’est tellement libérateur. Le plus difficile a été de trouver des morceaux qui offrent le meilleur de deux mondes, c’est-à-dire des vêtements techniques qui sont assez beaux pour être portés ailleurs qu’à la montagne ou sur les pistes. Je me suis aperçu que ce genre de vêtements est particulièrement rare lorsque je préparais ma dernière aventure, un périple de vélo de Victoria à la Patagonie. 

Du 20 % de la garde-robe que j’avais conservée en déménageant dans ma van, je ne pouvais qu’en trimballer 20 %. Dans mes modestes bagages, j’ai entassé : deux t-shirts, un chandail à manches longues mince, un chandail à manches longues chaud, un pantalon, un short de vélo, un maillot de vélo, trois paires de chaussettes et deux boxers. C’est là que l’importance des propriétés techniques, mais aussi de la polyvalence et du look passe-partout des vêtements a pris tout son sens.

Mon mode de vie m’a amené à apprécier la qualité plutôt que la quantité, à réduire pour mieux respirer. »


La sélection compacte de Dominick Ménard

Intemporels, polyvalents, discrets, anti-odeurs et aussi stylés que techniques, ces morceaux Parmi ont accompagné Dominick dans son périple à vélo de plus de 20 000 km, de Victoria à la Patagonie.. et le suivent encore aujourd’hui dans sa vie en van.

 

15.05.2024
Par Équipe éditoriale Parmi

Commentaires (1 réponse)

Nathalie Lanteigne

Juste WoW ! Bravo 👏

Laissez un commentaire

Related products